Association ARRED

Qu’est-ce que c’est ?

Inventée par le Docteur hongrois Andréas Pëto dans les années 1940, c’est une méthode reconnue dans près de 170 structures à travers le monde . Elle s’appuie sur :
* une vision positive de l’enfant «capable de faire des choses»,
* la prise en compte de l’enfant dans sa globalité, acteur de ses progrès et de son évolution pour apprendre à devenir autonome, avec la participation active de ses parents.

Pour qui ? Avec quels objectifs ?

Accompagnement d’enfants de 6 mois à 14 ans dont le handicap est moteur (Infirmité Motrice Cérébrale) afin d’aider l’enfant :
* à contrôler son handicap,
* à élaborer des stratégies pour le gérer,
* à le dépasser et vivre avec.

Par qui ?

L’accompagnement se fait par une seule et même personne, appelée conducteur ou conductrice. Diplômé/e d’un bac +4, le professionnel reprend des techniques de rééducation motrice et du langage et de sciences de l’éducation.

Quel accompagnement ?

L’accueil est organisé sous forme de sessions allant de 4 à 7 semaines ouvertes aux familles au-delà du territoire normand.

L’accompagnement peut être individuel ou collectif avec des groupes constitués en fonction des besoins identiques d’apprentissage) pour les personnes.

Proposées à la journée ou à la demi-journée, les prestations comprennent :

· Exercices sensoriels, ludiques et moteurs reprenant les gestes de la vie quotidienne par guidance verbale appelée « intention rythmique »,

· Temps allongés, assis ou debout.

La présence des parents pour guider leur enfant dans le groupe est indispensable afin que les gestes se généralisent dans leur quotidien.

Quel suivi ?

Sur la base de non contre-indication par le médecin référent de l’enfant, une évaluation de ses besoins est proposée par la conductrice . Cette évaluation détermine son admission dans le dispositif en fixant des objectifs d’accompagnement.
A l’issue de la session, un rapport de progrès est effectué et remis aux parents.

Quand ?

Des sessions sont programmées durant
l ’année, y compris pendant les vacances scolaires.
Participation financière :
Les repas : ils sont à prévoir par la famille. Ce temps dit « thérapeutique » est aussi un support à l’apprentissage pour encourager l’enfant et corriger ses gestes.
L’activité reconnue par l’Agence Régionale de Santé de Normandie prend en charge le coût de cet accompagnement.